Breton shirt MoMA Limited Edition


L’idée d’un grand musée spécifiquement consacré à l’Art Moderne est évoquée dès 1920, en plein krach boursier, par trois richissimes amies et non moins mécènes : Abby Aldrich Rockefeller, Lillie P. Bliss et Mary Quinn Sullivan Le musée a eu plusieurs adresses successives et provisoires avant que les premiers coups de crayons de l’actuel bâtiment, situé sur la 53ème rue à Manhattan, furent tracés par Goodwin et Stone en 1939.

Le MoMA est aujourd’hui l’un des plus importants musées new-yorkais et un incontournable espace d’exposition pour découvrir la richesse du fond américain d’art moderne.

La visite du MoMA est un point central de tout séjour à New York.Donc, l’illustre MoMA, Museum of Modern Art, a programmé du 1er octobre 2017 au 28 janvier 2018 une grande et belle exposition intitulée : « items : Is fashion modern ? » qui réunissait les 111 articles, vêtements, accessoires qui ont marqué de leurs empreintes le XXème et le début du XXIème siècle.

Parmi la sélection de Paola Antonelli, commissaire de l’exposition : les All Stars Converse, le Jean Levi's 501, la petite Robe Noire de Guerlain, le parfum N° 5 de Chanel, le Burkini, les Espadrilles, Seven Easy Pieces de Donna Karan, le Trench-coat, le White T-Shirt, les lunettes Aviator Sunglasses, les Air Force1s de Nike etc. En dix-septième position sur cette liste prestigieuse, la marinière bleue rayée de bandes blanches (et non l’inverse) fer de lance de la production d’Armor-Lux, nommée par les américains « the Breton-shirt ».

Ces articles qui se sont invités dans le quotidien de toutes les classes de la société ont à leur façon été des repères, des clés pour décoder les dynamiques sociales, les démarches esthétiques, et parfois politiques et aussi les avancées technologiques des matières qui nous accompagnent au quotidien.

A l’occasion de cette sélection et de l’exposition, Armor-Lux créé fièrement pour la boutique du musée, une marinière éditée à 900 exemplaires la « Breton Shirt of MoMA New York Limited Edtion ». Sa particularité, une bande rouge sur la manche droite et un bouton rouge MoMA cousu à gauche sur l’avant.

Animé d’un intérêt permanent pour tout ce qui concerne l’expression artistique sous toutes ses formes, l’actualité new-yorkaise, la programmation du MoMA et les frissons qui parcourent la Bretagne, ma belle région de prédilection, je contacte l’une de mes connaissances auprès de la Maison Armor-Lux et m’enquiert de l’évènement. Dans la foulée et devançant presque mes attentes, je reçois par la poste l’une de ces fameuses marnières collector de taille XS. Autant dire impossible pour moi de la porter, même en rêve…

Impossible pour moi mais idéale pour ma tendre épouse qui l’ajoute négligemment à ses quelques bagages en partance pour Big Apple.

Sur place, quelques photographies sont réalisées, mettant en scène mon modèle préféré, l’objet en question et en perspectives quelques-uns des plus beaux buildings de la ville. A notre retour en Bretagne, je croise incidemment Jean-Guy le Floch, Président d’Armor-Lux et lui montre une de ces photographies. La réaction est quasi immédiate, il lui faut ce cliché qui cristallise l’ensemble des symboles autour de cet évènement mémorable.

Le choix final est cette photographie d’une jeune femme portant la Marinière MoMA, et regardant l’énorme et très élégant Empire State Building (ESB) du haut de la terrasse du Rockefeller Building. Elle traduit parfaitement l’esprit d’aventure et d’audace qui anime le caractère des Bretons, toujours tournés vers l’au-delà des frontières, fiers et pugnaces, courageux et déterminés.

Aujourd’hui, pour commémorer le choix du MoMA et les 80 ans de la marque Armor-Lux, la Poste édite un timbre collector. C’est une autre façon de franchir les frontières, de voyager et surtout de communiquer vers autrui.



37 vues
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

© 2020  by Philippe BEASSE Photography & Le Pont des Images Gallery of Contemporary photography