Invitation au voyage

Les souvenirs du voyage sont comme la boite qui a contenu l'épice.

Lucien Flaubart

auteur contrarié


Ranch at The Red River

Capitol Reef Utah

One of the best place ever..


Quelque soit la destination, la préparation du voyage est un moment de partage et d'excitation incomparable. C’est l'instant des choix des différentes étapes qui seront le squelette du périple qui s’annonce. Que ce soit pour un séjour à New York ou pour un road trip à travers les grands paysages des Etats-Unis, les appareils photo sont, pour ma part, les premiers à être fourbis.


Concernant New York (dont il ne vous aura pas échappé que le thème est largement couvert dans ces différents articles de blog) pour que la préparation soit optimale, si il s’agit du premier voyage, la sélection des guides est capitale. Les guides sur New York sont extrêmement nombreux et malheureusement, bon nombre d’ouvrages traitant de Big Apple ne prennent pas assez en compte la relative brièveté des informations, surtout celles concernant les divers restaurants et boutiques de New York. Nous y reviendrons plus loin.


Dans cette gigantesque cité en perpétuelle mutation, les monuments, les incroyables musées et les sites culturels sont les grandes constantes de l’organisation de la visite, fort heureusement il en disparaît beaucoup moins qu’il s’en crée. Le premier séjour est souvent articulé autour de ces points forts et la frustration de ne pouvoir les parcourir tous sera probablement au rendez-vous. Qu’à cela ne tienne, vous programmerez d’autres séjours ultérieurement pour pouvoir rayonner plus loin, vous perdre et découvrir tous les boroughs et leurs richesses.


Choisir les bons guides est primordiale, disais-je, certains d’entre-eux, peu économes sur l'encre, dressent des listes trop longues d’hôtels et de restaurants, car lorsque vous aurez sélectionné votre lieu de résidence, vous pourrez vous débarrasser sans hésiter d’une bonne centaine de pages, de même pour les restaurants si la mise à jour du guide n’a pas été sérieusement faite, sachez qu'il n’y a rien de plus provisoire qu’un restaurant new-yorkais régulièrement soumis aux deux facteurs conjugués : la cherté des loyers et la rigueur des agents de l’administration new-yorkaise qui attribuent les fameuses graduations de qualité et d’hygiène. Et dans ce domaine, pas de compromis à avoir, c'est "Grade A" ou rien... Même le fameux "Grade Pending" est à fuir car si il est apposé sur la vitrine c'est que le propriétaire conteste le grade précédemment attribué par l'administration et on ne conteste jamais un A..! je vous laisse réfléchir là-dessus..


Hélas, bon nombre d’établissement et même des plus fameux mettent régulièrement la clé sous la porte. C’était le cas il y a peu de temps de l’emblématique Lindy’s à l’angle de la 7e Avenue et de la 53ème rue qui proposait l’un des brunchs les plus authentiques de la ville, fermé non pas pour problème d'hygiène mais pour cause de non renouvellement de bail. Rassurez-vous quand même il reste encore de très nombreuses et excellentes adresses.


Le Web regroupe d’excellents sites ou blogs qui vous fournirons les meilleures et forcément les plus récentes informations ( je pourrais vous en fournir les adresses si nécessaire) et cela fait un excellent complément à vos recherches sur papier car mon propos n'est en aucun cas de mettre tous les guides papier au pilon.


Pour les séjours dans les immenses territoires de l’Amérique sauvage, les étapes principales sont minutieusement choisies, les routes classiques et les « scenic byways » font l'objet de toutes les attentions et sur les cartes, déployées sur la table basse, les sites remarquables sont surlignés ou entourés d'un cercle rouge.

C’est dit-on le moment le plus agréable du voyage, rien n’est encore fait mais l’esprit divague déjà au beau milieu des paysages immenses et somptueux, se remplit de couleurs, de sons et aussi de parfums lointains et encore imaginaires.


Il faut bien réserver quelques surprises pour que l’aventure en soit vraiment une le moment venu, la route en réserve tellement, mais si il y a une chose pour laquelle l’anticipation est réellement indispensable, c’est bien le choix des motels, des hôtels ou de toutes les autres formes d’hébergement qui feront, le soir venu après une longue et magnifique route, la réussite des étapes, trop de bouges innommables parsèment les grands espaces déserts et les petites villes au coeur des états.


Vous pourriez trouver tant de motels sordides, à moitié envahis par les herbes folles , aux matelas suspects et rongés par les punaises. D'hôtels dit "historic", figés dans leur histoire lointaine, moquette sans âge et sans motif, tuyauterie et sanitaires d’époque, un robinet pour l’eau glacée et un robinet pour l’eau bouillante, à vous de passer rapidement de l'un à l'autre pour obtenir de l'eau tiède et cette épouvantable odeur d’eau croupie émanant du climatiseur rouillé et bruyant. Sans parler des lodges vermoulus et grelotants, oubliés au milieu de paysages fantastiques.


Mais pas d’inquiétude cependant, les amis, il reste encore de très nombreux excellents et sérieux établissements même parmi les plus modestes dans cette Amérique profonde et majestueuse, quand à la table, vous aurez milles opportunités de trouver une nourriture abondante, généreuse, cosmopolite, d'une fraicheur sans égale et à des tarifs tout à fait raisonnables. Let's go folks, do not hesitate..!

13 vues
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

© 2020  by Philippe BEASSE Photography & Le Pont des Images Gallery of Contemporary photography